Passerelle sur la Loue

Avancée des travaux

Prochaines échéances

Travaux du 1er juin 2022 au 30 septembre 2022, avec une préparation du chantier à la mi-mai.

Il y aura deux phases :

  • Le démontage de la passerelle
  • Le montage du nouvel édifice section par section avec un système d’ancrage des piliers par micros pieux.

Notez que sur l’ensemble de la durée des travaux, la place Courbet restera accessible et une signalétique spécifique sera installée pour le passage des canoës.

Mars 2022

L’entreprise VETTER et le bureau d’études SPECIES expert faune et flore, sont intervenues afin d’enlever 3 nids d’hirondelles se situant sous la passerelle. Avec l’accord de la DREAL, et afin d’éviter toute nidification avant le commencement des travaux, le tablier de la passerelle a été recouvert d’un géotextile adapté.

Pour préserver la faune et la flore, 4 nids artificiels ont été placés à proximité sur les bâtiments communaux, et remis ensuite sous la passerelle dès les travaux finis.

Retrait des nids d’hirondelles
Passerelle recouverte avec un géotextile adapté pour éviter toute nidification avant le début des travaux

Octobre 2021

À l’issue de la concertation citoyenne, les Ornanais ont choisi de reconstruire la Passerelle sur la Loue à l’identique :

Ainsi, la largeur actuelle est conservée, le garde corps sera identique à l’existant, et les 4 piles existantes seront enlevées, puis reconstruite à l’identique.

Intégration paysagère
Plan technique
Plan tecnhique

Projet de reconstruction de la passerelle sur la Loue

Contexte

Crue de référence de 1953

La hauteur de la Loue était de 3,20m lors des inondations de 1953. Pour rappel la Loue sort de son lit au niveau de la Place Courbet à une hauteur de 1m85.
Les contraintes liées à l ‘hydraulique imposent, en cas de nouveau projet, un niveau à 1.25m de plus que la hauteur actuelle de la passerelle que nous connaissons.

Accessibilité personnes à mobilité réduite : monte escaliers public

Aujourd’hui l’accessibilité des personnes à mobilités réduites ou des poussettes se fait par l’intermédiaire d’un élévateur électrique. Ce dispositif est souvent hors service et il est trop étroit pour les grands landaus avec un parent et des enfants.

Accessibilité personnes à mobilité réduite : rampe fixe

La réglementation des accès des personnes à mobilité réduite impose des pentes inférieures à 5% , ce qui représente dans notre cas un aménagement de plus de 25 mètres de long. Ce dispositif ne doit pas être une contrainte lors des inondations et doit s’adapter à l‘existant.

Études et choix

Réaliser une nouvelle passerelle moderne pour palier les contraintes d’accessibilité des personnes à mobilité réduite, voie douce tout en intégrant la problématique des inondations ou reconstruire une parcelle à l‘identique, figure emblématique du cœur de ville et à son précieux patrimoine.

Historique de lancement du projet

    • Diagnostic de la Passerelle
    • Fermeture aux piéton
    • Consultation pour un Assistant à Maître d’Ouvrage (AMO)
    • Élaboration d’un programme
    • Recrutement du maître d’oeuvre (PMM)
    • Levé topographique
    • Étude des deux projets possibles
    • Recrutement d’un géotechnicien
    • Réalisation de sondages sur le terrain
  • Concertation avec :

    • Police de l’eau
    • Architecte des bâtiments de France
    • Finalisation des études techniques
    • Estimations des travaux
    • Concertation avec la population : deux projets de passerelle
    • Vote du projet et validation du choix de la passerelle
    • Avis d’appel public à concurrence pour consultation des travaux
    • Choix de l’entreprise pour la reconstruction de l’ouvrage