En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos règles de confidentialité quant à l'utilisation des cookies.

fr

Ornans et son histoire

Durant la Préhistoire

Des fouilles archéologiques, réalisées près du Grand-Pont, ont permis de découvrir des objets de pierre et de bronze ainsi que des ossements, témoins de la présence d'hommes durant la période du Néolithique (2500 avt JC).

Ces hommes pratiquaient la chasse, la pêche et la cueillette, mais ils devaient aussi faire face aux invasions d'autres clans.

A cette époque, le relief et le climat d'Ornans ont été déterminants pour ces peuples. Des grottes offraient ici et là des abris temporaires et saisonniers. Les plaines, bordées par la rivière, étaient faciles à exploiter et riches en ressources naturelles.

Au fil du temps, les techniques de l'élevage et de l'agriculture se développent.

À l'époque celtique

Peuple de l'est de la Gaule, les Séquanes étaient reconnus pour leurs salaisons. En effet, la découverte abondante de sel à Ornans fit de la vallée de la Loue un carrefour sur la route du Sel. Dotée des meilleurs gués et de pentes douces, Ornans bénéficiait de protections naturelles non négligeables. La ville deviendra au fil des siècles une porte à péages.

Moyen-Âge & Renaissance en quelques dates

Au XIXe

Plusieurs écoles primaires et secondaires sont créées dont certaines pour quelques années seulement ainsi qu’un petit séminaire. La gare d’Ornans voit le jour avec l’inauguration de la ligne l’Hôpital du Grosbois-Ornans-Lods, le 17 mai 1885. La gare et la ligne fermeront en janvier 1988. A partir de 1850, les industries artisanales laissent peu à peu la place aux industries modernes.

Au XXe

En 1906, la Ville d’Ornans est électrifiée. Le tourisme se développe durant la seconde moitié du XXe siècle : vallée de la Loue, musée Courbet (rénové en 2011), … L’industrie s’est mécanisée et modernisée ; de grandes entreprises sont implantées dont Oerlikon en 1922 (devenue Alstom). Le 4 septembre 1944, le Maréchal de Lattre de Tassigny établira son Etat-Major à l’Hôtel de France à Ornans, d’où il libérera l’Alsace. En mémoire du Maréchal, une plaque souvenir fut inaugurée sur la façade du café-restaurant où il avait pris ses quartiers, et donna lieu en mai 1955, à une manifestation festive en présence de la femme du Maréchal. Désormais, cette rue porte le nom du militaire.

Au XXIe

Janvier 2016, les communes d’Ornans et de Bonnevaux-le-Prieuré fusionnent pour créer une commune nouvelle, Ornans. La population est de 4415 habitants (01.01.2017).