En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos règles de confidentialité quant à l'utilisation des cookies.

fr

Chargé(e) de mission « Petites villes de demain » (H/F)

La Ville d'Ornans recherche un Chargé(e) de mission « Petites villes de demain » (H/F)

Commune dynamique de 4486 habitants, située au coeur de la vallée de la Loue, 25 kilomètres de Besançon et 30 kilomètres de Pontarlier, la ville d’Ornans est un centre culturel, touristique et économique important et bénéficie d'un cadre de vie privilégié dans un site exceptionnel. Surnommée « la petite Venise Comtoise », cité du peintre Gustave COURBET, ORNANS fait partie des Plus Beaux Détours de France et des Cités de Caractère Bourgogne Franche-Comté. ORNANS, chef-lieu de canton, est la ville siège de la Communauté de Communes Loue Lison (74 communes / 24821 habitants).

Date de publication : 11/10/2021
Date limite de candidature : 11/11/2021
Date prévue du recrutement : dès que possible
Type de recrutement : Contractuel du de droit public
Cadres d'emploi : Attaché / Rédacteur /Ingénieur / Technicien

DESCRIPTIF DES MISSIONS

La Commune d’Ornans et la commune de Quingey ont toutes deux étés retenues pour bénéficier du dispositif Petites Villes de Demain.

Le chef de projet PVD sera amené à mettre en place et suivre les ORT d’Ornans et de Quingey en collaboration étroite avec la Communauté de Communes Loue Lison.

Tout au long du programme Petites Villes de Demain, le chef de projet coordonne la conception ou l’actualisation du projet de territoire, définit la programmation et coordonne les actions et opérations de revitalisation dans la/les Petites Villes de Demain de l’intercommunalité. Il appuie et conseille les instances décisionnelles communales ou/et intercommunales engagées dans le projet. Il entretient des liens étroits avec les partenaires locaux (dont les représentants des partenaires nationaux), qu’ils soient publics, associatifs ou privés. Il bénéficie d’un réseau du Club Petites Villes de Demain pour s’inspirer, se former, s’exercer et partager ses expériences.

Participer à la conception ou à l’actualisation du projet de territoire et définir sa programmation

Sous la responsabilité de la Direction Générale des Services et en lien étroit avec le maire ou l’élu référent et la Direction des Services techniques, stabiliser les intentions politiques et partenariales en faisant valider le projet global de revitalisation, en cohérence avec les documents stratégiques territoriaux ;

Recenser les documents territoriaux, les études et le(s) projet(s) en cours pour analyser les dynamiques territoriales et opérationnelles et en dégager des enjeux ;

Définir les besoins d’ingénieries (études, expertises, …) nécessaires dans les thématiques suivantes : rénovation de l’habitat, commerces, services et activités, mobilité, aménagement des espaces publics, patrimoine, culture, tourisme, transition écologique et environnement, numérique, participation ;

Identifier, mobiliser et coordonner les expertises nécessaires en s’appuyant sur les partenaires nationaux et locaux du programme PVD ;

Concevoir et rédiger l’ensemble des documents destinées à être contractualisés ou avenantés (projet de territoire, programmation, convention-cadre...).

Mettre en oeuvre le programme d’actions opérationnel

Coordonner les opérations et veiller à leur faisabilité et articulation au sein du plan d’actions globale ;

Mettre en oeuvre et suivre les partenariats financiers, constitution des dossiers de demande de subventions.

Assurer le suivi et l’évaluation du projet de territoire et des opérations. Poser des indicateurs dès la conception du programme. Assurer le suivi et le bilan du programme et en organiser l’évaluation

Organiser le pilotage et l’animation du programme avec les partenaires

Coordonner l’équipe-projet

Concevoir et animer le dispositif de pilotage stratégique et opérationnel propre au projet et s’assurer, auprès des collectivités et des opérateurs, du respect des processus décisionnels courant à l’avancement du projet ;

Identifier et alerter des difficultés rencontrées au bon niveau de décision et proposer des solutions pour y répondre (choix techniques, budgétaires ou règlementaires, dispositif d’information/de communication), préparer et organiser les arbitrages et la validation auprès des instances concernées ;

Fédérer, associer et informer régulièrement, les acteurs privés et publics autour du projet ; Mobiliser et animer l’ensemble des partenaires opérationnels et des intervenants de l’opération.

Intégrer dans la dynamique du projet, les actions de communication, de concertation et de co-construction auprès des habitants/ usagers et partenaires locaux. Elaborer une stratégie de concertation avec les habitants et la mettre en oeuvre. Elaborer une stratégie de communication et de valorisation du programme et de ses réalisations,

Le chef de projet doit impulser et animer de manière régulière le réseau des acteurs locaux : élus et services de la commune et de l’EPCI (CCLL), assistants à maîtrise d’ouvrage, opérateurs urbains (SEM/SPL, EPF), opérateurs de suivi-animation Anah, acteurs de l’immobilier et de la construction (syndics professionnels et bénévoles, entreprises du bâtiment et artisans, maîtres d’oeuvre, bureaux d’études spécialisés), bailleurs sociaux, Action Logement, Caisse des Dépôts – Banque des Territoires, autres partenaires financiers identifiés sur les territoires, commerçants et CCI, services publics,…

Le chef de projet veillera à faciliter l’intervention et l’interaction de chaque acteur, ainsi que la gestion des processus de décision. Il doit porter l'animation et la coordination d'ensemble de l'opération en cours, et bâtir, au coeur d'un travail partagé, les éléments du programme répondant aux axes thématiques à traiter dans l’opération de revitalisation de territoire (ORT).

Le chef de projet veillera à la continuité et la cohérence entre les dispositifs et actions de l’ORT et ceux qui existaient avant ou qui existent concomitamment à l’ORT notamment le projet de requalification du centre-ville d’Ornans et de Quingey.

PROFIL

A partir de BAC + 3 : Urbanisme, Aménagement du Territoire et sciences politiques.

Une expérience professionnelle sur des fonctions de maîtrise d’ouvrage complexe ou d’assistance à maîtrise d’ouvrage urbaine sur des projets articulant différents volets habitat, commerce, mobilité, espace public, équipements ou des fonctions similaires de chef de projet, notamment en renouvellement urbain serait appréciée. Les parcours pluridisciplinaires sont valorisés, par exemple une formation d’urbaniste en aménagement et une expérience politique de la ville, un diplôme d’ingénieur et une expérience en organisation non gouvernementale… Le chef de projet doit avoir des connaissances en termes de gouvernance et de dialogue avec les élus.

Bonne maîtrise des procédures en matière d’urbanisme et d’aménagement,

Maîtrise des outils de la conduite de projets complexes,

Mise en place d’outils de pilotage (tableaux de suivi permettant d’éclairer les prises de décision de la collectivité…),

Vision globale des leviers d’action sur les volets de l’habitat, du logement, du commerce, des friches urbaines, des espaces publics et des équipements, du tourisme, de la mobilité, de l’environnement et du développement durable etc

Compétences en matière d'animation/concertation/communication,

Connaissance de l'environnement des collectivités territoriales (finances publiques procédures de marché public…),

Qualités rédactionnelles, capacité d'analyse et de synthèse.

CONDITIONS DE RECRUTEMENT

Poste à temps complet
Catégorie A ou B
Emploi à pourvoir le : dès que possible
Rémunération statutaire + Régime indemnitaire

CANDIDATURES

Les candidatures sont à adresser par courriel à Madame la Maire.
Date limite de candidature : 11/11/2021

INFORMATION

Travailleurs handicapés, nous vous rappelons que conformément au principe d'égalité d'accès à l'emploi public, cet emploi est ouvert à tous les candidats remplissant les conditions statutaires requises, définies par le statut général des fonctionnaires, la Loi du 26 janvier 1984 portant statut général des fonctionnaires territoriaux et le décret régissant le cadre d'emplois correspondant. Nous vous rappelons toutefois, qu'à titre dérogatoire, les candidats reconnus travailleurs handicapés peuvent accéder à cet emploi par voie contractuelle.